Actualités

Palais de la Culture Mohamed Boudiaf – Annaba


Le 22 février 2009 et à l’occasion du centenaire de sa naissance, un hommage lui a été rendu au Palais de la Culture Mohamed Boudiaf à Annaba et une conférence sur son oeuvre a été donnée par Mme Nadia MERAD ( plasticienne et enseignante de l’histoire de l’art à Marseille) avec comme thème  « La fleur dans l’oeuvre de Mohamed Zmirli et dans la peinture universelle « .


L’art contre l’adversité – par Saïd Karamani [El Watan du 31 Juillet 2008]


 Mohamed Zmirli-Un pionnier de la peinture algérienne. Cet article est tiré de la conférence donnée par l’auteur au Pré-Saint-Gervais (Paris), le 28 juin 2008.

El Watan du 31/07/2008, rubrique Arts et Lettres


19 Juillet 2007 : Reconnaissance officielle de sa qualité de membre fondateur de l’UNAP


Un hommage lui est rendu ainsi qu’à onze de ses amis peintres dans le cadre de la reconnaissance officielle par Mme la Ministre de la Culture, de leur qualité de membres fondateurs de l’UNAP (première union artistique regroupant les peintres, enlumineurs et miniaturistes, en 1963), à la Galerie Mohamed Racim et celà dans le cadre d’Alger Capitale de la Culture Arabe.


4 Avril 2007 : dans le cadre d’Alger, Capitale de la Culture Arabe


Exposition ayant pour thème les Pères Fondateurs de la Peinture Algérienne, dont Mohamed Zmirli.


La capitale vue par quatre grands artistes disparus laisse place à une exposition consacrée au céramiste Boumehdi [Slimane Brada].


Alger vue par Benaboura, Racim, Samson et Zmirli.

El Watan du 29 mars 2007


Un devoir de mémoire – par Hamida B. [El Moudjahid du 13 décembre 2006]


Le Musée national des Beaux-Arts abrite depuis le 6 du mois en cours une rétrospective consacrée à la vie et à l’œuvre du peintre Mohamed Zmirli sous le signe du devoir de mémoire. Placé sous l’égide du ministère de la Culture, ce vernissage a drainé une foule nombreuse, notamment des personnalités du monde culturel, venues rendre hommage à l’impressionnante œuvre de l’homme. Ainsi, le visiteur de cette belle et riche exposition, demeurant incomplète de l’avis des proches, aura à admirer les paysage et l’architecture de la Kabylie, dont est originaire l’artiste, les natures mortes et florales, de belles peintures sur les quartiers d’Alger. Jusqu’au 6 janvier prochain, la rétrospective retrace donc, un tant soit peu, le long parcours de l’artiste (de 1927 à 1984). Le public pourra acquérir à l’occasion un ouvrage retraçant l’œuvre de Zmirli, dont ses écrits inédits sur l’art arabo-musulman.


Alger – Exposition-rétrospective retraçant le parcours de l’artiste Mohamed Zmirli


Livre beaux-ArtsUne exposition retraçant le parcours de l’artiste peintre Mohamed Zmirli est organisée depuis mercredi 6 décembre par le Musée National des Beaux-Arts d’Alger, sous le haut patronage de Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, à l’occasion de la commémoration du 22e anniversaire de son décès. Comprenant 122 tableaux, dont cinq font partie de la collection du musée, cette exposition comprend des paysages ainsi que des natures mortes constituées essentiellement de fleurs.

Infosoir du 10/12/2006, rubrique Arts et Culture

Pour cet événement, le Musée National des Beaux-Arts d’Alger a édité un livre d’art et de mémoire. Cet ouvrage est disponible à l’achat au niveau du Musée.


Maison de la Culture Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou – 1er Salon Djurdjura des Arts Plastiques


Ould Ali El Hadi, directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou et directeur de la Maison de la culture Mouloud-Mammeri, a donné, hier, le coup de starter du premier salon Djurdjura des arts plastiques (du 29 janvier au 03 février 2006) en hommage à Issiakhem et Zmirli, devant une salle comble composée essentiellement d’un parterre d’invités, à leur tête le wali de Tizi Ouzou, le secrétaire général du ministère de la Culture représentant Madame la Ministre, des élus de l’APW de Tizi Ouzou, des artistes, les deux familles Issiakhem et Zmirli ainsi que l’ensemble des participants.

La Dépêche de Kabylie